"En mai, fais ce qu'il te plaît", de Christian Carion et Laure Irrmann

juin 27, 2016


A ma grande surprise ma grand-mère m'a offert EN MAI, FAIS CE QU'IL TE PLAIT à Noël. Ancienne réfugiée et ayant perdu son unique frère dans La Combattante je n'aurai jamais imaginé qu'elle me donne un jour un livre sur le sujet.
Je précise avant tout que je n'ai pas vu le film ou lu le précédant livre de Christian Carion, ce livre est donc prit tel qu'il est, sans a priori.


Opposant au régime nazi, Hans, professeur de français, est contraint de quitter son Allemagne natale en compagnie de son petit Max. Père et fils s'installent dans un petit village du nord de la France, Lebucquière, où le Maire leur offre travail et logement. Là, ils se font passer pour des réfugiés Flamands jusqu'au jour où l'institutrice les entend parler leur langue maternelle. Condamné pour son mensonge Hans est emprisonné à Arras. Max, quant à lui, est pris en charge par le Maire, Paul, son épouse et l'institutrice.
En mai 1940, alors que les Allemands ont franchi les Ardennes, les villageois sont contraints de fuir en direction de Dieppe, EN MAI, FAIS CE QU'IL TE PLAIT est le récit de cet exode. 

« C'est tout un peuple qui se déverse sur les routes, comme si le pays perdait son sang en ce mois de mai 1940. »

Ambitieux projet pour un récit de 150 pages, un peu trop d'ailleurs. Rien n'est assez poussé, les raisons de la fuite de Hans et Max, la vie au village à leur arrivée et celle de Max une fois son père dénoncé, etc. Même les personnalités des personnages ne sont que survolées. Je n'ai même pas eu le temps de me prendre d'affection pour l'enfant de 8 ans livré à lui même dans un pays qui n'est pas le sien.
Il y a tant de manques qu'on ne peut que rester sur sa faim. L'idée est parfaite, le ton adapté, mais tout va trop vite. On referme malheureusement ce petit livre avec beaucoup trop d'interrogations.



-> EN MAI, FAIS CE QU'IL TE PLAIT, de Christian Carion et Laure Irrmann - Éditions Flammarion, 2015 - 149 pages - 17€


You Might Also Like

0 commentaires