dimanche 17 février 2019

"L'homme idéal existe. Il est québécois" de Diane Ducret

février 17, 2019 0

L'HOMME IDÉAL EXISTE. IL EST QUÉBÉCOIS m'a séduite pas son titre, comme beaucoup j’imagine.

Comment oser avancer que l'homme idéal est québécois ? L'homme idéal ne serait donc pas lyonnais ? Serais-je au mauvais endroit ?

Au hasard des rues parisiennes, la narratrice, qui, de mémoire, ne se prénomme pas, rencontre son idéal physique, artiste, beau, grand et fortuné, elle craque sur le champ.
Le bémol ? Il quitte le pays dans quelques heures. Quelle n'est pas la surprise de notre jeune française quand, quelques jours plus tard, le bel inconnu dont elle ignore jusqu'au nom de famille, l'invite à passer quelques jours au Quebec !

Victime de la barrière de la langue et des expressions, de la météo, de cette semaine mensuellement contrariante, l'aventurière vivra un séjour riche en émotions.

« Comme il ne faisait pas assez froid, le québécois mange de la glace en hiver. C'est pour être en température égale avec l'extérieur ou par défi envers le reste du monde. Nous, on a le tour de France et les châteaux de la Loire, eux ils sont capables de manger des glaces quand il gèle à vous en faire crever les boyaux. »

L'HOMME IDÉAL EXISTE. IL EST QUÉBÉCOIS n'a pas été la lecture à laquelle je m'attendais, une chick lit -je sais je sais, les anglicismes ...- fraîche et légère. Le récit tourne principalement autour de l'incompréhension linguistique qui m'a assez rapidement lassée. Ajoutons à cela la frustration du lecteur non initié au parler québécois car les propos ne sont pas accompagnés de leur équivalent franco-français. C'est un peu comme si j'écrivais exclusivement en parler lyonnais.

Le séjour en tant que tel est assez peu évoqué, tout comme la relation des deux amants, tant on se concentre sur le comique de cette incompréhension.

L'HOMME IDÉAL EXISTE. IL EST QUÉBÉCOIS de Diane Ducret a pour moi été une franche déception que je ne conseillerai pas aux non initiés au québécois.

PS : Françaises, je vous rassure, l'homme idéal ne se trouve pas de l'autre côté de l’Atlantique ;)

________________________________________________________________________

LE COIN DES INFOS
L'HOMME IDÉAL EXISTE. IL EST QUÉBÉCOIS de Diane Ducret
○ Editions J'ai Lu, 2017
○ 157 pages - 6.90 EUR
○ Où le trouver ? AMAZON

SYNOPSIS
Une jeune femme quitte Paris pour rejoindre son nouveau compagnon, qui vit au Canada. Surmontant sa peur de l'engagement et sa phobie des avions, elle fait le voyage mais se retrouve rapidement confrontée à une série d'épreuves : l'arrivée du fils de 5 ans, une sortie en chiens de traîneau qui vire au cauchemar ou encore une ancienne compagne trop présente.

________________________________________________________________________

En attendant un prochain billet je vous invite à me rejoindre sur : TWITTER | INSTAGRAM


lundi 11 février 2019

Le morceau choisi du lundi #4

février 11, 2019 0


« Camus found Lyons sinister and grandiose, "bourgeois in its conforts, food, morals, and even whores. ... A city of hypocrites and suppressed people, whom I detest with all my heart, because they do everything possible to avoid life. They park themselves behind dishes of quenelles and filet of sole cooked in cream. They are typical Frenchmen, in their flat mediocrity. ... Instead of calling people shits, I'll call them inhabitants of Lyons."
He enjoyed the working-class surbub of Lyon, Villeurbanne : "A Communist local government, with a skyscraper and other architecture designed by Le Corbusier. ... There is a hammer and sickle on the town hall, and workers carry a mechanical piano through the streets on a wheeled cart to announce dance parties. Tomorrow I'll walk with them as they parade around."
»



Olivier Todd

dimanche 10 février 2019

"Questions de caractère" de Tom Hanks

février 10, 2019 0


Soyons honnêtes, QUESTIONS DE CARACTÈRE a rejoint ma bibliothèque car Tom Hanks est l'Acteur, celui qui, à mes yeux, peut tout jouer. Le seul acteur qui peut me pousser à aller voir un film sans même que j'en connaisse le thème.
QUESTIONS DE CARACTÈRE est un recueil de nouvelles avec quelques personnages récurrents, tantôt astronautes, tantôt joueurs de bowlings.

« Pas d’embrayage, pas de changements de rapports, une merveille de mécanique. Ce soir, déraper et rester bloqué sous la neige serait une catastrophe ; le coffre de la Plymouth recelait tous les trésors que le Père Noël aurait déposés au matin, bien cachés des enfants qui avaient annoncé leurs souhaits des semaines plus tôt. Il fallait que ces cadeaux soient sous l’arbre dans quelques heures, et les transférer du coffre d’une voiture paralysée par la neige à la cabine d’une remorqueuse chamboulerait effroyablement le réveillon. »

Habituellement je dégaine carnet ou appareil photo du téléphone assez régulièrement pour garder en mémoire un passage agréable, appelant la réflexion, etc.. Arrivée à la moitié de ma lecture actuelle quatre passages sont déjà venus rejoindre ma longue liste de citations BABELIO. Ici rien, nada. La citation illustrant ce billet a été relevée par un autre.

L'écriture n'a rien de mauvais, loin de là, mais les récits, sont, à mon goût, trop plats, sans saveurs, ni morales ni intrigues. Ce sont des instants de vie, récits d'un quotidien tantôt on ne peut plus banal, tantôt totalement improbable.
En creusant un peu, la seule nouvelle qui m'aura un peu enthousiasmée fut Le passé compte beaucoup pour nous. Après des années de travail acharné, Bert Allenberry roule sur l'or. Perpétuel insatisfait, il fuit son quotidien en se rapprochant d'une société proposant des voyages dans le passé. Bert, séduit, enchaînera les allés-retours, non sans conséquences.
A la réflexion, chacune des nouvelles aurait mérité d'être davantage développée. Je suis certaine que quelques unes m'auraient plus.

Je ne peux conseiller ce recueil mais il est certain que je me retournerai vers un livre de Tom Hanks s'il s'agit d'un roman.
________________________________________________________________________

LE COIN DES INFOS
QUESTIONS DE CARACTÈRES (UNCOMMON TYPE) de Tom Hanks
○ Editions Seuil, broché, 2017
○ 393 pages - 19.50 EUR
○ Où le trouver ? AMAZON.


SYNOPSIS
Que se passe-t-il quand un jeune homme nonchalant tombe fou amoureux d’une femme hyperactive ? Quand deux hommes ayant débarqué ensemble sur les plages de Normandie se retrouvent trente ans plus tard, l’un comblé, l’autre brisé par la vie ? Quand un jeune acteur qui fait ses grands débuts au cinéma se retrouve perdu dans Paris en pleine tournée promotionnelle ? Quand quatre amis décident de construire leur propre fusée et de voyager jusqu’à la lune ?
Que se passe-t-il quand l’un des plus célèbres acteurs hollywoodiens, collectionneur depuis sa plus tendre enfance de vieilles machines à écrire, décide de faire crépiter les touches de sa Remington pour coucher sur le papier toutes les histoires qu’il a dans la tête ?
En littérature comme au cinéma, tout est question de caractère… Tom Hanks révèle ici le sien : fantasque et virevoltant, généreux, enthousiaste et fraternel, animé par une foi contagieuse en l’humanité.
Un écrivain est né.
________________________________________________________________________


En attendant un prochain billet je vous invite à me rejoindre sur : TWITTER | INSTAGRAM

mardi 5 février 2019

Ciel ma PàL ! #1

février 05, 2019 0

Si ce titre est excessif ? NON. NON. NON.
La PàL explose et il est grand temps que je prenne le problème à bras le corps.

J'ai pris une résolution. Une grande résolution. Pour 2019, je n'achèterai plus de livres (destinés à ma gloutonnerie personnelle). Aucun. Zéro. Nada.
J'ai largement de quoi tenir plusieurs années sur mes étagères et une bibliothèque municipale à 550 mètres de la maison - même si dans l'immédiat il n'est pas question d'aller y puiser de nouvelles lectures, il faut en premier lieu vider la bibliothèque - .

CIEL MA PàL est un nouveau rendez-vous, que j'espère ne pas avoir à honorer trop souvent, équivalent du célèbre IN MY MAILBOX dont je n'aime pas le nom qui ne me semble pas approprié à ma situation. Mon problème ne venant pas des livres que je reçois par La Poste mais bien de ces devantures de bouquinistes aguicheuses dont Lyon est remplie.

Depuis le 1er janvier j'ai visité un revendeur de livres d'occasion, passé mes derniers points BIBLIOTROC et ai reçu un partenariat, quelques cadeaux de Noël tardifs et d'anniversaire à l'heure.



  
ALICE SUPERBE de Luce Michel - MON MIDI MON MINUIT de Anna McPartlin - POURQUOI J'AI MANGÉ MON PÈRE de Roy Lewis

  
LA LETTRE QUI ALLAIT CHANGER LE DESTIN D'HAROLD FRY ARRIVA LE MARDI ... de Rachel Joyce - CHER MONSIEUR M de Herman Koch - LES DERNIERS JOURS DE RABBIT HAYES de Anna McPartlin

  
  REVIVE L'EMPEREUR ! de Romain Puértolas - HANNS ET RUDOLF de Thomas Harding - JOURNAL D'UN ENFANT DE LUNE de Joris Chamblain et Anne-Lise Nalin

HOW TO EAT BETTER de James Wong


Je vais tenter de profiter de ce mois de février et du début du mois de mars pour liquider un maximum de livres jeunesse qui seront ensuite libérés à l'occasion de la Journée Internationale du Livre Voyageur (PAGE FACEBOOK DE L’ÉVÉNEMENT).

lundi 4 février 2019

Le morceau choisi du lundi #3

février 04, 2019 0


« Il se demanda comment un paysage aussi bucolique avait pu recouvrir une terre gorgée de tant de sang, des tranchées mouillées par tant de larmes, des casemates envahies de tant de cauchemars. Peut-être la terre, sous les blés ondoyants, gardait-elle des plaies invisibles ? Vrai, les poilus n'avaient aucune chance de survivre sur cette route en surplomb de deux vallées. Il se demanda ce qui mériterait aujourd'hui de perdre sa vie, de la donner pour la nation. Quelle cause ? Quel ordre intime ? Quelle impérieuse nécessité patriotique ? Il n'avait pas de réponse.»


CAMPING-CAR
Sophie Brocas

dimanche 27 janvier 2019

BIBLIOTROC, le bilan des presque neuf mois.

janvier 27, 2019 0
Si le déménagement a bien révélé une chose, c'est la quantité astronomique de livres qui peuple mes étagères.

Je me rendais autrefois presque hebdomadairement dans des brocantes et/ou chez des bouquinistes ce qui n’arrangeait en rien ma boulimie. Je profitais de ces visites chez les bouquinistes (et chez le regretté AMAZON RACHÈTE) pour me séparer des livres lus. Mon emploi du temps actuel ne me permettant plus de m'y rendre aussi facilement les livres entrent mais ne sortent plus (j'en profite pour vous annoncer une grande nouvelle, j'ai profité de mes derniers arrêts maladie  - on peut dire que je ne me suis pas ratée ces derniers mois - pour inventorier la TOTALITÉ de ma bibliothèque que vous pouvez retrouver ICI, attention ça pique).


Après quelques déconvenues sur LE BON COIN (entre ceux qui ne comprennent pas que je ne me déplace pas chez eux à 30 km pour livrer un livre à 2 EUR, ceux qui viennent avec la moitié de la somme convenue et qui essayent de négocier sur place quand il est écrit dans l'annonce "prix ferme" et ceux qui n'honorent pas les rendez-vous ...) je me suis tournée vers BIBLIOTROC.

Le fonctionnement du site est très simple. Pour 17.90 EUR par an vous pouvez troquer à loisir vos livres d'occasion.
L'abonnement payant est rassurant. Il doit en effet dissuader plus d'un malhonnête car près de 18 EUR pour 5 points ça ne vaut pas le coup. Le tarif reste cependant tout à fait raisonnable au vu du nombre de livres proposés par les différents membres.
Dès paiement des frais annuels le compte est automatiquement crédité de 5 points qui permettront de commander les premiers livres et c'est à votre tour de proposer vos livres à l'échange. BIBLIOTROC attribue automatiquement entre 1 et 6 points à chacun des vos livres en fonction de la rareté de l'offre sur le site, de la nouveauté et du format. Quand un de vos livres trouve preneur, BIBLIOTROC vous demande de confirmer que votre protégé est toujours disponible puis vous communique l'adresse de l'interressé.

Lorsqu'un livre trouver preneur il doit rejoindre sous 13 jours (?) sa nouvelle maison. 
Pour ceux qui, comme moi, peuvent se rendre à La Poste qu'une fois par semaine ce délai est un gros plus, suffisamment long pour ne pas faire courrier l'expéditeur tout en restant raisonnable pour le destinataire.


On touche là aux gros points noirs du site.

La fiche du livre ne peut être personnalisée si bien que l'on peut tomber sur un livre quasi-neuf (voir neuf pour certains que j'ai reçus) ou sur un livre beaucoup plus usé pour le même nombre de points. J'ai par exemple beaucoup de livres pour enfants, qui partent très bien sur le site, tamponnés discrètement de mes nom et prénom. La présence de ce tampon ne me permet pas de les troquer malgré leur excellent état et le fait que je les laisserai partir sans soucis pour 1 point de moins. En tant que preneur il ne me générait absolument pas qu'un livre porte le nom de son ancien propriétaire, surtout si cela me permet d'avoir accès à des livres qui ne sont pas encore dans le catalogue BIBLIOTROC. Bref.

Il n'est pas non plus possible de voir si l'actuel propriétaire ou la personne intéressée, selon sa situation, ne vit pas à proximité, ce qui faciliterai l'échange et permettrait de palier aux éventuels aléas de La Poste. Je souhaitai LE DERNIER JOUR D'UN CONDAMNE de Victor Hugo. Il y en a des tas sur BIBLIOTROC et je n'apportai aucune importance à l'édition. SI j'en avais eu la possibilité j'aurai évidemment privilégié un exemplaire lyonnais ou dombiste pour gagner du temps et épargner au propriétaire les frais d'envois (je ne l'ai pas précisé mais les frais d'envois sont à la charge de celui qui propose le livre).

Toujours dans l'impossibilité de prendre contact avec l'expéditeur/le destinataire je me suis retrouvée avec une personne m'ayant demandé cinq petits livres. Si nous avions pu communiquer nous aurions pu envisager un envoi via MONDIAL RELAY ou RELAIS COLIS, moins coûteux car j’approchai dangereusement des 3 cm max imposés pour le tarif lettre à LA POSTE.

Néanmoins ces trois points restent à mes yeux les seuls aspects négatifs du site et ne m'ont jamais dissuadée dans mes trocs.


EN BIENTÔT 9 MOIS J'AI EXPÉDIÉ 25 LIVRES ET EN AI ACCUEILLI 35.

Pourquoi une telle différence ? Je me suis principalement séparée d'éditions récentes, de livres reçus par le biais de partenariats par exemple, et ai commandé en grande majorité des livres de poche. Ma seule petite folie, pour 5 points, a été LA MAGIE DU RANGEMENT de Marie Kondo, mes autres commandes étant entre 1 et 3 points.

Les nouveaux (-3). Je sais je sais, la photo est de traviole ...


Sur ces 25 départs je n'ai eu qu'un souci, un livre qui n'est pas arrivé. Le preneur a récupéré ses points et moi aussi car j'avais filmé l’emballage et le dépôt en boîte jaune (je pense que même sans cela les points m'auraient été crédités car j'avais déjà plusieurs échanges à mon actif et que l'équipe BIBLIOTROC est très compréhensive).

Sur les 35 arrivées j'ai rencontrés trois problèmes :
- une édition non conforme. L'édition commandée m'avait coûte 3 points, le livre était un peu plus grand qu'un poche et se terminait par un petit dossier qui en faisait un collector. L'édition reçue était l'édition poche d'une valeur d'1 point. J'ai été re-crédité de mes 3 points, le livre reçu n'étant pas conforme.
- un livre est arrivé avec ses premières pages volantes. Il m'avait coûté 2 points et seul 1 m'a été re-crédité ce que j'ai trouvé assez décevant car même pour 1 point je n'aurai pas voulu d'un livre dont les premières pages se détachent.
- un livre, dont j'ai oublié la valeur, est arrivé très usé. J'ai récupéré la totalité des points.

J'en profite pour préciser que je n'ai expédié qu'une fois en lettre suivie, les fameux cinq petits livres. Le destinataire était le même que celui qui a indiqué ne jamais avoir reçu mon envoi. Chaque petit livre ayant une valeur de 5 points j'ai préféré assuré mes arrières. A l'inverse je n'ai reçu qu'un livre en lettre suivie.

Ma dernière réception remonte au 7 janvier, ma dernière expédition au mois de juin (j'ai fait le choix de proposer de nombreux livres de suite avant qu'ils ne se retrouvent dans les cartons de déménagement et ai attendu d'être installée pour dépenser mon solde de points).

Je ne sais pas si je reconduirai mon abonnement (qui prend fin le 02/05) ni même si je vais continuer à proposer des livres sur BIBLIOTROC pendant les quatre mois restant car j'aimerai VRAIMENT vider mes étagères. Néanmoins je ne peux que vous conseiller ce site qui me parait on ne peut plus fiable et sécurisé.


L'aventure vous tente ? N'hésitez pas à vous inscrire via le lien suivant : 
en cliquant sur ce lien de parrainage lors de votre inscription vous contribuez à peupler mes étagères, 5 points me sont automatiquement attribués sans que cela ne vous coûte



Connaissez-vous des sites de trocs permettant pour certains livres de ne proposer que la remise en main propre (les grosses éditions FRANCE LOISIRS sont hors de prix à l'expédition) ?



________________________________________________________________________

En attendant un prochain billet je vous invite à me rejoindre sur

jeudi 24 janvier 2019

Quand Hubert Jannon signe une formidable enquête, ou "Villeurbanne, La rafle, 01 mars 1943".

janvier 24, 2019 0

Le 1er mars 1943 les autorités nazies raflent plus de 100 hommes à Villeurbanne. VILLEURBANNE, LA RAFLE, 01 MARS 1943 de Hubert Jannon en est le récit. Le travail de l'auteur est le plus important qu'il m'ait été donné de lire à ce jour sur la rafle villeurbannaise. Plus de deux années à glaner et vérifier témoignages et informations diverses font de ce livre une véritable pépite.

« Fin 1943, 51 raflés n'avaient pas encore donné de leurs nouvelles. En février 1944, la mairie ne savait pas encore combien d'hommes exactement avaient été arrêtés et parlait de 131. On ne connaît d'ailleurs pas avec précision le nombre exact de raflés. Aucune liste complète n'a été trouvée, mis à part celle établie par la mairie ou par des déportés après la guerre. »

On apprend rapidement qu'il n'a pas été possible de recenser la totalité des déportés ni même d'en connaitre le nombre précis. On ne sait pas exactement, par exemple, ce qu'il est advenu de la trentaine d'hommes arrêtés aux Charpennes deux jours auparavant. Les chiffres annoncés ne sont pas clairs et varient. L'Histoire retiendra 300 hommes interrogés et 180 déportés, néanmoins Hubert Jannon ne retrouve que 139 noms. Pour chaque homme l'auteur a fourni un travail de fourmi, date de naissance, éventuellement de décès, adresse à la date de la rafle, profession, lieu de déportation, matricules, etc..

Viennent ensuite les descriptions des principaux camps ayant accueilli des Villeurbannais : Mauthausen, Ebensee, Gusen, Dora et Loibl Pass. L'auteur parvient à garder une forme de sobriété dans ses descriptions, ne cherchant pas à diaboliser les gardiens ou à attirer la pitié du lecteur.

« Quand le soldat américain fut à une dizaine de mètres, je commençais à distinguer son visage, livide, sous l'ombre du casque. Était-ce la peur ? L'idée ne m'effleura qu'à peine. N'était-ce pas ainsi, simplement pour avoir marché tout au long d'une allée jonchée de cadavres squelettiques auxquels, pour ma part, je ne prêtais qu'une faible attention. C'était un peu sa descente aux enfers. Il était encore un homme. Moi, il me faudrait le redevenir. »

La deuxième moitié de VILLEURBANNE, LA RAFLE, 01 MARS 1943 se compose quasi exclusivement de témoignages et courriers. Les témoignages sont plein de pudeur, Hubert Jannon a laissé aux anciens déportés leur intimité et ne fait preuve d'aucun voyeurisme. Par ces récits directs et indirects on découvre non seulement les circonstances des arrestations mais aussi les affectations de chaque homme et les conditions de libération ou les ruses employées pour s'évader.

Le livre se clôt sur deux magnifiques textes dont un de Jacques Widmer, déporté de la rafle de Villeurbanne, qui mettra la larme à l’œil au plus insensible.

Je ne peux qu’espérer que VILLEURBANNE, LA RAFLE, 01 MARS 1943 soit réédité avec une mise en page plus travaillée facilitant la lecture.

« Nous sommes le dimanche 28 février 1943 au soir. Beaucoup ne se doutent pas qu'ils vont passer leur dernière nuit dans leur lit. Aucun ne se doute du destin horrible qui les attend. »

________________________________________________________________________

LE COIN DES INFOS 
VILLEURBANNE, LA RAFLE, 01 MARS 1943 de Hubert Jannon
○ Editions Bellier, 2015
○ 160 pages - 20 EUR 
○ Où le trouver ? Sur AMAZON pardi !
________________________________________________________________________

En attendant un prochain billet je vous invite à me rejoindre sur

 livre voyageur livre critique avis chronique